Inscrivez-vous à notre newsletter
pour découvrir comment la Bible a été
peinte par Rembrandt,
chantée par Léonard Cohen
et interprétée par les théologiens juifs et chrétiens.

Notre vidéo

Ils ont parlé de nous


Les laboratoires de recherche

Dans le monde entier, plus de 200 chercheurs
issus des universités les plus prestigieuses
annotent le texte biblique
sur notre plateforme internet collaborative.

25 nationalités différentes sont ainsi représentées.

Catholiques, protestants, orthodoxes :
les chercheurs donnent au projet une dimension œcuménique
qui va de pair avec sa vocation inter-religieuse
en faisant participer juifs, musulmans et non-croyants.

Le bureau de Jérusalem

L’École biblique et archéologique de Jérusalem
est l’épicentre du projet.
Elle est la plus ancienne institution
académique de Terre Sainte depuis 1890.
Elle accueille chercheurs et volontaires
au sein du couvent Saint-Étienne qui l’abrite.

Au cœur de l’ordre dominicain,
un comité éditorial et un comité exécutif
entourent le frère Olivier-Thomas Venard o.p.
pour animer le projet.

Le bureau de Paris

Jeunes entrepreneurs diplômés d’HEC Paris,
Nicolas Chatain et Hélie Brouchet dirigent les équipes
qui développent la plateforme
à destination du grand public.

Pour les lettres,
sous le patronage de

  • Madame Hélène Carrère d’Encausse,
    Secrétaire perpétuel de l’Académie française,
  • Monsieur le professeur Jean-Luc Marion,
    de l’Académie française,
  • M. le professeur Alain Michel,
    membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres,
  • Monsieur Pierre Assouline,
    membre de l’Académie Goncourt,
  • Monsieur Dominique Ponnau,
    ancien Directeur de l’École du Louvre.

Pour les Églises,
sous le patronage de

  • S.B. Mgr Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem,
  • S.B. Michel Sabbah, Patriarche latin émérite de Jérusalem,
  • S.E. le Cardinal Walter Kasper,
    Président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens,
  • S.E. le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon, primat des Gaules,
  • S.E. le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris,
  • S.E. le Cardinal Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux,
  • Monseigneur Éric Aumonier, Évêque de Versailles
  • R.P. Bruno Cadoré, o.p., Maître de l’Ordre des Prêcheurs,
  • Rev. Prof. Dr. James Charlesworth, Princeton Theological Seminar.

Je fais un don de :

Ma déduction fiscale :

Je donne , je souhaite bénéficier d’une déduction fiscale :

Votre don de
ne vous coûte que 0.00 €

Vous êtes un particulier imposable sur le revenu : 66% de vos dons sont déductibles de vos impôts dans la limite de 20% du revenu imposable. Vous recevrez un reçu fiscal.

Soutenez-nous dès maintenant !

Vous effectuez votre don en toute sécurité
grâce à notre partenaire de notoriété et d’expérience,
la Fondation des Monastères.

Pourquoi nous soutenir avec la Fondation des Monastères ?

Le couvent Saint-Étienne abrite l’excellence de la recherche biblique et archéologique depuis sa création en 1882. L’École biblique y fut fondée en 1890 par le père Marie-Joseph Lagrange, et de grands chercheurs y ont vécu et travaillé depuis 1948 autour des fouilles archéologiques de Qumrân (Rolland de Vaux etc.). C’est aussi en ce lieu que fut lancé et exécuté le projet de Bible de Jérusalem. Aujourd’hui, le couvent abrite la BEST, qui s’inscrit dans la continuité de cette riche et prestigieuse histoire du couvent Saint-Étienne.

La Fondation des Monastères - reconnue d’utilité publique et soutien historique des monastères français - vous permet de défiscaliser vos dons au profit du couvent Saint-Étienne, porteur du projet.

Vos dons, adressés à la Fondation des Monastères, seront donc transmis au couvent Saint-Étienne qui les affectera au projet BEST. 5% du montant de votre don sera versé au fonds de solidarité de la Fondation des Monastères, pour aider d’autres communautés. (www.fondationdesmonasteres.org)